Drainage Lymphatique Vodder

Utilisé à des fins médicales ou esthétiques, le drainage lymphatique manuel est un massage qui vise à stimuler la circulation de la lymphe. Dans cette fiche, vous découvrirez cette pratique plus en détails, ses principes, ses techniques, son histoire, ses bienfaits, qui la pratique, comment et enfin, les contre-indications.

Le drainage lymphatique manuel est une technique de massage doux destinée à stimuler la circulation de la lymphe et à détoxiquer l’organisme, tout en renforçant le système immunitaire. Il s’effectue avec les doigts et la paume des mains sur l’ensemble du corps, en suivant le sens de la circulation lymphatique et en variant la pression.

Les grands principes

La lymphe est un liquide incolore qui circule dans les vaisseaux lymphatiques grâce aux contractions pulsées des muscles et des vaisseaux sanguins. Comme un système d’évacuation des déchets, elle draine les liquides excédentaires, les toxines et les débris cellulaires. Des ganglions situés le long les vaisseaux lymphatiques, en particulier aux plis de l’aine, sous les aisselles et de chaque côté du cou, permettent de filtrer la lymphe et d’éliminer les toxines et les débris qu’elle transporte.

Lorsque la circulation de la lymphe est déficiente, le corps peut s’affaiblir et s’intoxiquer, ce qui risque d’entraîner divers problèmes de santé : enflure des membres, vieillissement prématuré, cellulite, jambes lourdes, vergetures, etc.

Les bienfaits du drainage lymphatique

Selon ses praticiens, le drainage lymphatique manuel nettoie et régénère l’organisme, accélère la cicatrisation et diminue les risques d’infection. Il serait également utile pour traiter les problèmes reliés à la circulation sanguine et lymphatique, comme dans les cas de varices, de cellulite1 et d’insuffisance veineuse. Mais peu d’études scientifiques viennent appuyer ces applications. Pour plus de détails sur les applications thérapeutiques alléguées, consulter la Liste des indications et contre-indications du Dr Vodder.

Diminuer le lymphoedème suite au traitement du cancer

Selon les résultats de 2 synthèses d’études, il semble qu’une approche de thérapie décongestive combinée (TDC), comprenant le drainage lymphatique manuel, l’application de bandages compressifs, des exercices décongestifs, le port d’un vêtement compressif et l’éducation quant aux comportements préventifs à adopter, peut diminuer le volume du lymphoedème consécutif au cancer du sein. De plus, d’autres études cliniques aléatoires ont conclu que l’addition du drainage lymphatique manuel à de simples thérapies de compression serait également bénéfique. Après 6 mois de traitement, la diminution de l’enflure, sans être aussi importante qu’au début de l’intervention, se stabilisait à un stade acceptable. Cela engendrait également une meilleure qualité de vie et moins de douleur.

Réduire l’oedème et soulager la douleur en cas de varices

Le drainage lymphatique manuel peut être un traitement envisagé pour traiter l’insuffisance veinolymphatique chronique des membres inférieurs (un trouble du retour du sang et du liquide lymphatique vers le coeur). Il permettrait de réduire l’oedème qui est source de douleur et d’inflammation18. Cependant, cette approche thérapeutique n’a pas été documentée scientifiquement jusqu’à présent.

Soulager les patients souffrant de fibromyalgie

Une étude clinique aléatoire, réalisée auprès de 50 sujets atteints de fibromyalgie, a évalué l’effet du drainage lymphatique manuel comparé au massage des tissus conjonctifs comme source de traitement potentiel. Après 3 semaines de traitement, des améliorations de l’état de santé et de la qualité de vie, et d’une diminution de la douleur ont été observées chez les sujets des 2 groupes. Dans le groupe du drainage lymphatique manuel, des améliorations plus élevées du niveau de fatigue au lever et d’anxiété ont été notées comparativement à l’autre groupe.

Contribuer au traitement de lymphoedème aux membres

Le drainage lymphatique manuel a fait l’objet de peu d’études scientifiques en cas de lymphœdème consécutif à une obstruction des vaisseaux lymphatiques. Une synthèse d’études a conclu que le drainage lymphatique manuel, utilisé seul, ne semble pas une approche efficace pour diminuer le volume du lymphœdème. Mais, les chercheurs précisent que d’autres études seront nécessaires pour mieux en évaluer l’efficacité, seul ou en combinaison avec d’autres thérapies.

Offert par Lyne Roy à la clinique

http://www.gorendezvous.com/adnperformance

http://www.adnperformance.ca