Thérapie Viscérale

La thérapie viscérale est primordiale. 40% des maux de dos, des névralgies et des tendinites sont dus aux viscères. L’ignorer est la raison de nombreux échecs thérapeutiques.
Les manipulations viscérales sont très douces. Par des tests manuels, le thérapeute recherche les tensions anormales des fascias et des ligaments qui maintiennent les viscères à l’appareil
squeletto-musculaire.
Le thérapeute avant de traiter un viscère utilise des tests spécifiques qui permettent de tester les axes et les amplitudes de motilité des viscères ainsi que leur mobilité.
Un fascia souple et un soutien pour l’organe. Un fascia rigide le serre et l’étouffe.
Indication à un traitement viscéral
– Troubles digestifs (diarrhée, constipation, ballonement, reflux gastro-oesophagien, hernie hiatale, douleurs abdominales chroniques,…)
– Troubles de la circulation (jambes lourdes, varices, …)
– Certains troubles gynécologiques et urinaires
– Lombalgies, dorsalgies, cervicalgie d’origine viscérale
– Céphalées (maux de tête), migraines
– Trouble ORL (rhinite, sinusite chronique,…)
– Etat d’hypernervosité
– Trouble du sommeil
– Fatigue, anxiété,stress