Lien entre développement moteur et difficultés apprentissage

Je suis Julie dubeau, co-propriétaire clinique sportive ADN Performance.

12193560_1718164731736578_2700722497567265760_n

Je suis consultante en neurologie fonctionnelle, posturologue, massothérapeute du sport agréée SMT(cc) et naturopathe. J’ai présentement plus d’une quarantaine de certifications dans les domaines connexes de mon champ d’étude.

Dans mon parcours, j’ai toujours cherché la source réelle des problèmes, la cause,  et non travailler sur les symptômes. La massothérapie m’a amenée à diverses techniques manuelles aussi bien liés à l’ostéopathie qu’à l’acupuncture , par la suite, trouvant que le problème pouvait être aussi ce qui entre dans le corps ou ce qui lui manque, j’ai poursuivi en naturopathie. La vie étant ce qu’elle est j’ai croisé sur ma route un posturologue/ostéopathe qui m’a expliqué que souvent la source des déséquilibres est encore plus loin que ce que l’on cherche.  Ce qui me mène à partir en Europe pour faire mon cours de posturologue avec le Dr Bernard Bricot. La posturologie m’apprend plusieurs choses ,premièrement, que la posture est inconsciente et que deuxièmement elle est gérée par le cerveau qui analyse les entrées  des capteurs posturaux qui par la suite renvoi l’information aux muscles. Encore plus loin que cela,  les capteurs sont influencés par plusieurs choses dont les entrées principales du système postural (yeux, mâchoire, peau du pied, le système vestibulaire ,les cicatrices pathologiques , les blocages ostéopathiques) et aussi par le développement moteur et cognitif qui débute à la naissance par les réflexes archaïques ou primitifs ( ex. Le réflexe de succion du nouveau-né , il y a environ 72 réflexes.) , par les patrons moteurs , la façon que l’enfant désensibilise ses capteurs pour créer son réseau neuronal et avoir accès à tous ses muscles.

Commencons avec les lobes du cerveau :

1200px-Brain_diagram_fr

Dans le néo cortex nous  avons :

Le lobe occipital est-il dévolu au système visuel. Il permet de reconnaître les formes, couleurs et autres signaux visuels.

Le lobe pariétal est impliqué dans le langage (lecture, écriture, parole), le calcul et le traitement des informations sensorielles. Origine et contrôle  la contraction musculaire squelettique.

Le lobe temporal  est également impliqué dans le langage (sens des mots, ex : sarcasme), mais aussi dans la mémoire, plutôt visuelle pour le lobe droit ; plutôt verbale pour le lobe gauche.

Le lobe frontal contrôle les mouvements volontaires, la volonté, le langage, la conscience de soi, la résolution de problèmes et la planification. Il continue de se développer durant la vie adulte.

  • Donc c’est notre cerveau réfléchit.

 

Le cervelet  joue un rôle important dans le contrôle moteur et est également impliqué, dans une moindre mesure, dans certaines fonctions cognitives, telles que l’attention, le langage et la régulation des réactions de peur et de plaisir.

Tronc cérébral joue un rôle dans notre survie et c’est la zone ou sont les réflexes primitifs.

Cette partie est considéré comme le cerveau reptilien.

 

Si nous prenons l’exemple d’une rencontre fortuite entre nous et un lion , nous avons que quelques options de réaction possible et c’est de même pour n’importe quel stress ou danger dans notre vie quotidienne. La fuite, la lutte ou on fige sur place. Dans tous les cas, nous n’avons plus accès à notre cerveau réfléchit , c’est le cerveau reptilien qui prend en charge la réaction.

un-numero-de-cirque-avec-un-lion-ce-ne-sera-desormais-plus-possible-en-italie

Premièrement le Développement moteur :

schéma-3

 

Ce qui est moteur à la base se doit d’être sensoriel, nous voyons ici la pyramide des apprentissages de Williams & Shellenberg . Remarquez comment le tactile, le vestibulaire et la proprioception sont le fondement de notre développement. Donc, on peut dire que si notre base de pyramide est stable c’est beaucoup plus facile d’intégré le reste.

Je travaille à partir de l’intégration de cette pyramide sur des exercices que vous devez faire à la maison comme un plan d’entrainement mais non pas musculaire mais moteur et intégration des réflexes que nous verrons un peu plus bas.

C’est notre motricité qui définit notre mobilité. Quelqu’un qui me dit ’ moi je suis pas souple, j’ai toujours été comme ça.’  C’est qu’en fait le cerveau n’a tout simplement pas déverrouiller le muscle ou le tonus musculaire de base est trop élevé. ( d’autres facteurs peuvent aussi venir en compte)

Donc , il est fort probable que la pyramide n’a pas bien été intégrée.

Dans un mouvement du bras droit ,par exemple, c’est le lobe pariétal gauche qui est sollicité qui reflète sur le lobe frontal pour déverrouille  le bras droit . Si le lobe droit n’est pas solliciter parce que l’enfant utilise seulement une main sont développement moteur sera atteint.

624

 

Le système vestibulaire est le premier a se développer dans le ventre de la mère . Le développement de ce capteur est primordial pour la naissance. Aujourd’hui nombre de naissance se fond par césarienne ce qui implique souvent que le système vestibulaire du nourrisson n’est pas pleinement opérationnel ( il n’a pas pu se placer par réflexe la tête vers le bas.) et donc, certains réflexes archaïques et certains troubles moteurs peuvent être observé. C’est notre système d’urgence ! Il nous prévient que nous sommes en mouvements ( vitesse) et prévient des chutes, entre autres.  Ce qui pourra résulter d’un enfant ayant le mal des transports, des vertiges, des étourdissements, un mauvais équilibre et une mauvaise posture.

Nous voyons souvent des enfants qui sont ultra performants à l’école mais totalement désorganiser dans les sports et leur coordination et sont souvent très anxieux. En France, ses enfants sont appelés enfants à haut potentiel.  L’enfant est très intelligent , le sommet de sa pyramide est en béton mais le reste en jello. Imaginez ce qui se passe quand cet enfant solidifie le reste de sa pyramide?

 

Maintenant , voyons plus en détail ce que le développement moteur chez l’enfant apporte au développement des réseaux neuronaux.

cervea10

Nous avons mentionner plus haut que se qui est moteur se doit d’être à la base sensitif, Voici , l’évolution des connections entre les neurones chez l’enfant. Plus l’enfant bouge et expérimente de diverses façon plus ses réseaux seront multipliés.

Les pieds et les mains sont les capteurs les plus sensibles du corps. La diminution de cette hyper sensibilité passe par le contact des mains et des pieds au sol dans le contexte du rampé par exemple ou de la marche à 4 pattes.

2 points

DISCRIMINATION EN 2 POINTS. Dans ce test nous pouvons voir clairement que les zones touchées sont plus facilement observable chez le sujet. Ce test est une piqure d’aiguille le sujet ne regarde pas l’endroit on l’aiguille pique et doit montrer l’endroit avec son doigt. Plus la surface est sensible plus il va savoir précisément ou il a été piqué.

Les lignes indiquent le pourcentage d’erreur, on remarque que pour les mains le pourentage est très faible donc la zone la plus sensitive.

Cette activation des récepteurs cutanés, c’est l’activation des voies neurologiques qui partent de la peau et se terminent dans le lobe pariétal ( sensoriel) et qui se reflète dans le lobe frontal ( moteur).

Dans certain cas, nous avons des routes de campagnes au lieu d’autoroute quand le développement moteur ne s’est pas fait librement et complètement.

Donc, dans le cas d’un enfant qui n’a pas marcher à 4 pattes et qui a fait du ‘traine fesse’ il n’a qu’un côté du corps qui est désinhibé. On peut donc en conclure qu’une partie de son cerveau a été sous développée et qu’il manque de réseaux neuronaux ce qui mène à des problèmes d’attention, de langage, d’écriture et les troubles dys ( dyslexie, dysgraphie, dysorthographie, dyscalculie) et autres.

Ce que nous devons faire  est de laisser libre cours à l’apprentissage de l’environnement sécuritairement mais sans nécessairement brimé. L’enfant pour se développer a besoins de se pincer les doigts dans un tiroir, de tomber et surtout de se relever seul.

N’oublions pas que nous sommes la résultante de 4 millions d’années d’évolution. Nous sommes industrialiser depuis plus ou moins 150 ans avec un progression à très grande vitesses, les types d’emplois changent, nos habitudes et notre confort aussi. Retournons seulement il y a 20 ans, ma mère me laissait a sur le ventre dans mon parc avec différente choses allant du toutou, au jouet et au biberon,  on mangeait du sable ( hihi) et on buvait l’eau directement au boyau. Nous développions directement tous nos capteurs sensoriels et moteurs. Aujourd’hui l’enfant est surprotégé, il est mit dans des coquilles , dans des trotteurs qui le verticalise avant le temps, on veut que les enfants soit parfait parce qu’on manque de temps . On coupe leur nourriture  parce que c’est trop long , on le relève quand il tombe parce que  ça doit avoir fait mal mais tout cela fait partit de l’apprentissage, l’enfant doit voir les limites de ses gestes pour développer correctement ses capteurs et intégrer ses réflexes primitifs. Tous nos agissements ont des répercussions sur le moteur et le cognitif de l’enfant, sur son développement. Et en plus, au lieu de le laisser s’ennuyer pour qu’il invente un jeu on le stationne devant la télé ou la tablette qui nuit encore plus à tout le reste et  surtout au capteur principal du système postural , l’œil. Donc , on se retrouve avec des enfants « immobilisés» . Prenons l’exemple des athlètes de haut niveau , beaucoup d’athlètes exceptionnel viennent de pays sous développer , donc sous industrialiser, ce qui nous mène à des humains ayant pratiquement pleinement intégré leurs patrons moteurs et réflexes primitifs et ils sont capable de réaliser des exploits.

reflexe-primitif-la-ou-tout-commence1-300x175

Dans un deuxième temps : Les réflexes primitifs qui viennent en addition aux patrons moteurs et qui contribuent au développement.

Très tôt dans l’utérus, les mouvements de réflexes primitifs aident à développer le cerveau. Les mouvements fixent les modèles des réseaux neurologiques et la myélinisation des voies qui permettent la connexion des divers secteurs du cerveau, qui plus tard sont très importants pour l’apprentissage, le comportement, la communication, les relations et le bien être émotionnel.

Attention dans certains cas les réflexes peuvent être réactivés suite à un trauma émotionnel ou physique important. ( état de choc, avc, commotion cérébrale, etc.)

Qu’est ce qu’un réflexe primitif ?

  • Ils sont la base de notre système postural. ( ils s’intègre pour laisser la place aux réflexes posturaux)
  • Ils apparaissent in-utéro certains y sont également intégrés , la majorité de ces mouvements naturels du développement de l’enfant sont pour la plupart intégrés avant 18 mois et quelques un peuvent subsister jusqu’à 3 ans.
  • Comme tout fonctionne par étape dans la vie , on doit ramper avant de marcher à 4 pattes et pour terminé dans une position érigée bipède.
  • Dans ce même ordre d’idée, les réflexes doivent être intégrés mais n’empêche pas le développement vers la position bipède ce qui aura des conséquences si les étapes sont sautées ou à moitié complétée.
  • L’intégration incomplète des réflexes primitifs peut être une cause manque d’attention, de difficulté à lire, de retard du développement, de déséquilibres sensoriels, , de trouble du comportement, de timidité extrême, de manque de confiance en soi, de dépendance, d’inefficacité et des sentiments constants d’accablement, troubles de l’opposition, pipi au lit, mauvaise posture, mal des transports, crise de panique, crises de colère, hyperactivité, etc.

 

Les mouvements rythmiques aident les enfants et les adultes à compléter le modèle de réflexe primitifs et à transformer les difficultés en intégration .

Rôle des réflexes

  • Protection et survie
  • Connexions cérébrales
  • Intégration neurosensorielle
  • Sécurité intérieure

Fondations nécessaire au :

  • Développement moteur
  • Développement cognitif
  • Équilibre émotionnel
  • Construction de l’être

 

Ce que je peut faire maintenant en suivi.

Bilan postural complet

Bilan motricité

Bilan réflexes primitifs

Suivi – diffère d’une personne à l’autre recommander 12 mois. ( même temps que pour l’intégration des réflexes et de la marche )

Comment ça aide?

Les mouvements et les exercices moteurs :

  • Aide a développer les réseaux neuronaux du tronc cérébral, du cervelet et du néocortex en plus de venir solliciter les différents lobes du cerveau.
  • Améliorer l’attention et la concentration
  • Réduire l’hyperactivité et l’impulsivité
  • Améliore dans une certaine mesure la posture et le tonus musculaire ( dans certains cas les enfants auront besoins de reprogrammation posturale globale), la respiration et l’endurance
  • Ils stimulent le cervelet et ses connexions au cortex préfrontal
  • Ils permettent l’intégration des réflexes primitifs
  • Ils aident l’humain à réguler son niveau d’activité et à rester calme.

Pour qui ?

  • Enfant de plus de 5 ans
  • Adolescents
  • Adultes
  • Personnes agées

Donc, pour tout le monde ! 😊

Pour plus d’information ou une rencontre

Julie Dubeau

Clinique Sportive ADN Performance

(450)758-9423

massotherapiesportive@gmail.com

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s